Brèves / Informations

Le quotidien 20 minutes supprime son service photo

Il n’y a pas si longtemps,20 Minutes se félicitait de ses résultats financiers pour 2012 : avec un chiffre d’affaires de 58,4 millions d’euros l’année dernière, le titre confirmait «la solidité de son modèle économique pour la 5e année consécutive». (Le 12 décembre 2013), en comité d’entreprise, la direction du journal gratuit a ouvert une procédure d’information-consultation pour la mise en place d’un plan social.

 

Ce plan, que la direction justifie par les difficultés économiques dues à la forte dégradation du marché publicitaire ces derniers mois, vise la suppression de treize postes, à Paris et en province : photographes, chef de service photo, rédacteur en chef technique, et opérateurs prépresse (qui mettent en page textes et images avant l’impression).

 

Ne restent plus que deux rédacteurs photo à Paris, qui devront illustrer l’ensemble du journal, web et papier, et pour toutes ses éditions – 20 Minutes compte sept locales, en plus de l’édition de Paris : Lille, Lyon, Bordeaux, Marseille, Nantes, Toulouse, et Strasbourg. 

 

La direction du titre, fondé en 2002 et détenu à 50-50 par le norvégien Schibsted et le groupe Sipa Ouest-France, compte illustrer 20 Minutes grâce aux agences (Sipa et AFP), aux douze ans d’archives photographiques, et grâce à Scoopshot, une appli pour smartphones de photos amateurs que le titre utilise déjà. Les journalistes rédacteurs devront également prendre de manière plus systématique des photos et réaliser des vidéos eux-mêmes. 

 

Lire la suite de l'article sur le blog ecrans.liberation.fr


Catégorie : Brèves / Informations | Date de publication : 13/12/2013


Bookmark and Share

Retour aux actualités

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Nikon France, partenaire de l'UPP