Brèves / Informations

Photographe de presse, une espèce en voie de disparition ?

Il y a un peu moins d'un an, nous avions dénoncé les pratiques d'une agence de communication évènementielle refusant d'accréditer des photographes indépendants ou travaillant en agences pour couvrir un concert à Nice au pretexte qu'ils ne seraient pas des journalistes... en dépit de tout bon sens puisque ceux-ci étaient détenteurs de la carte de presse. 

 

Il semblerait qu' à Nice, la situation pour les photographes souhaitant couvrir des évènements ne s'arrange toujours pas...

 

Dans un entrefilet titré " Pas de photos, pas de compte-rendu" Olivier Biscaye Directeur des rédactions du groupe Nice Matin , explique que ses photographes se sont vu refuser la possibilité de prendre des photos "en direct" du nouveau spectacle de la danseuse Marie-Claude Pietragalla à l'Acropolis de Nice. Et, qu'en tout tout état de cause, son équipe avait pris la décision de ne pas couvrir l'évènement.

 

Un bel exemple de solidarité au sein de la rédaction du quotidien qui rappelle, à juste titre, que les organisateurs d'évènements devraient plutôt laisser les journalistes faire leur travail, au lieu de leur imposer leurs photographies officielles. Des photographies bien souvent considérées comme "libres de droits" par ces mêmes agences de communication, en dépit de toute connaissance du Code de la Propriété Intellectuelle...

 

 

 

 

Un autre information nous a été remontée... Information qui pourrait inquiéter bon nombre de photographes "sportifs". 

 

Le Magazine Onze Mondial, spécialisé dans l'actuaité du football, vient de lancer un appel à candidatures auprès de ses lecteurs pour trouver de nouveaux "correspondants". Accrocheur cet appel à candidatures flatte l'égo de celles ou ceux qui seraient tentés par l'aventure "votre nom en lettres capitales en haut du Canard"... Sans jamais, pourant, parler de rémunération.

 

Or,  à lecture de cet appel, on se rend bien compte dans le descriptif des tâches de ces futurs "correspondants" qu'Onze Mondial, recherche, ni plus, ni moins, de véritables journalistes ... qui, en plus, pour les meilleurs d'entre eux, seront publiés dans la version "papier" du Magazine !

 

 

Pour faire passer la pilule, la rédaction d'Onze Mondial, promet, en contrepartie "sa reconnaissance" envers ces gentils contributeurs bénévoles, qui auront même "l'honneur de voir leur signature" dans le journal ! Un comble lorsque l'on sait que le droit moral - le crédit photographique par exemple- est un droit inaliénable auquel l'auteur ne saurait renoncer !

 

Après les concours photos fraduleux ou "commandes photos masquées" nous assistons à l'apologie du travail "gratuit", à peine dissimulé...

 

En qualité d’association professionnelle chargée de la défense des photographes auteurs et des photojournalistes, l'UPP s'inquiète, encore une fois,  de ces trop fréquentes atteintes aux conditions d'exercice de la profession de photographe et à la méconnaissance de leurs statuts, et la déconsidération de leur fonction sociétale.

 

 

 


Catégorie : Brèves / Informations | Date de publication : 06/05/2014


Bookmark and Share

Retour aux actualités

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Leica France, partenaire de l'UPP