Brèves / Informations

Expulsion des occupants illegaux de la ZAD

Plusieurs reporters photographes, JRI et journalistes ont dénoncé le contrôle des images de l’intervention mise en place par les autorités lors de l’opération d’expulsion des occupants illégaux de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Une quarantaine « d’édifices » devaient être démantelés et une centaine de personnes devaient être délogées par les gendarmes : les photographes ont été empêchés de travailler, de photographier et de filmer ces scènes.

 

Comme l’ensemble de acteurs de la profession, la Commission Photojournalistes de l’UPP s’indigne de ces agissements contraires au droit Francais. Ce dernier rappelle, dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (article XI)  : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. » Il est par ailleurs inscrit dans notre Constitution (article 34) : « La loi fixe les règles concernant les droits civiques et les garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques ; la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias. »

 

Comme en témoigne « l'étonnant » communiqué de presse du Ministere de l'Intérieur publié hier matin, seules des images fournies par la gendarmerie étaient disponibles pour couvrir cette évacuation ….Heureusement que certains photojournalistes et JRI ont bravé l'interdiction et ont réalisé des images indépendantes de la « communication gouvernementale » : 

 

" Pour la sécurité de tous, le ministère de l’Intérieur appelle les équipes de reporters
présentes sur place à la responsabilité, en veillant à ne pas se mettre en danger
inutilement et à ne pas gêner les manœuvres opérées par la Gendarmerie Nationale.
Les journalistes sont invités à se rapprocher de la Préfecture de Loire-Atlantique, qui
met à leur disposition un espace presse. La Gendarmerie nationale mettra à disposition
des rédactions, des photos et vidéos de l’opération libres de droits. " 

 

Le 10 avril, Alain Genestar, directeur de Polka a publié un éditorial intitulé "Emmanuel Macron et les photographes : le mépris".
Il vous est possible de le lire en cliquant sur
ce lien. 

La commission photojournaliste de l'UPP. 

 


Catégorie : Brèves / Informations | Date de publication : 11/04/2018


Bookmark and Share

Retour aux actualités

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Canon France, partenaire de l'UPP